Olivier Véran : cette drôle de formule pour justifier la troisième dose du vaccin

·1 min de lecture

Alors que 70.1% des Français sont totalement vaccinés (deux doses) à la date du 14 septembre 2021, la lutte contre le coronavirus ne doit pas faiblir, rappelle le gouvernement. Et, comme l’a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran, le jeudi 16 septembre 2021, une troisième dose serait nécessaire pour les séniors. Ainsi, pour les plus de 65 ans et les populations les plus fragiles, une troisième injection du vaccin est recommandée par le gouvernement. Afin de convaincre les personnes concernées, et notamment celles qui pourraient être effrayées par les effets secondaires, Olivier Véran s’est rendu chez RTL pour plaider la cause de la troisième dose de vaccin au micro de Yves Calvi : "Je maintiens l’intérêt de ce rappel, a-t-il assuré. Chez tout le public des Français qui est appelé à se faire vacciner contre la grippe. Les 65 ans et plus et les personnes qui sont atteintes de comorbidités, de maladies" a énuméré le ministre.

Le ministre de la Santé, qui a récemment annoncé la gratuité de la contraception chez toutes les jeunes femmes de moins de 25 ans, est entré dans les détails pour expliquer pourquoi cette dose était nécessaire… Chez nos aînés, la "mémoire immunitaire qui est plus fragile et dure moins longtemps". Avec le temps, les effets du vaccin s’estompent donc considérablement : "Au-delà de six mois, on sait que l'immunité n'est plus aussi capable de reconnaître le virus et de l’empêcher de rentrer", précise le ministre de la Santé. Et pour illustrer son propos, il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles