Olivier Véran : pourquoi il s'oppose à "remettre le port du masque dans la loi" ?

Vers une hausse des personnes contaminées par la Covid-19 ? D'après les derniers chiffres en date, l'épidémie progresse. Pire encore, elle "évolue", comme l'avait fait savoir Patrick Pelloux sur Europe 1, mercredi 6 juillet 2022. Le médecin a répondu aux questions de Sonia Mabrouk au sujet de cette septième vague que traverse la France. Ce dernier a eu des mots durs envers le Ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement français. Selon lui, le porte-parole du gouvernement aurait commis une véritable "erreur" en levant l'obligation du port du masque. Pour rappel, le masque est fortement recommandé dans les espaces publics et les transports en commun. En revanche, ce n'est pas une obligation d'en porter un. "Je crois beaucoup au peuple français. Nous avons un peuple qui est discipliné, courageux et qui comprend les choses", a expliqué Patrick Pelloux, qui regrette qu'Olivier Véran n'ait pas pris la décision d'obliger quiconque à porter un masque dans les lieux à forte exposition. "Olivier Véran, dans une euphorie, a dit : 'On arrête le masque, on arrête tout'. C'est une erreur. Il fallait le garder, au moins dans les transports", a ajouté l'urgentiste.

Dimanche 10 juillet 2022, Olivier Véran a accordé une interview au journaliste Guillaume Roquette, sur RTL, dans laquelle il est revenu sur ses propos. L'occasion pour le politicien de défendre ses idées. "Si vous prenez les transports en commun, ça m'arrive de le faire, vous aurez noté que, depuis quelques jours, c'est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles