OM-Lille: gros imbroglio autour du déplacement des supporteurs du Losc à Marseille

OM-Lille: gros imbroglio autour du déplacement des supporteurs du Losc à Marseille

Pas encore officielle, la possible interdiction de déplacement des supporteurs de Lille au Vélodrome fait déjà beaucoup parler sur les réseaux sociaux. A la veille de la rencontre entre l'OM et le Losc, le ministère de l'Intérieur aurait finalement décidé d'interdire ce vendredi la présece des fans nordistes au Vélodrome lors du duel prévu samedi (21h) lors de la 11e journée de Ligue 1. Une décision qui a déjà déclenché de la colère de nombreux internautes y compris de certains groupes de supporteurs comme celui des Dogues pompon's qui avait prévu d'affrêter un car pour le voyage à Marseille.

"INFO IMPORTANTE: LE DÉPLACEMENT EST ANNULÉ SUITE À L’INTERDICTION DU MINISTRE DE L’INTÉRIEUR. Nous venons d’apprendre la nouvelle, aucun supporter lillois ne sera accepté à Marseille", a ainsi indiqué le groupe d'ultras dans un message posté sur sa page Facebook. Les groupes de supporteurs du Losc ont reçu la confirmation de cette interdiction de déplacement avant même son officialisation.

>> Toutes les infos sur la 11e journée de Ligue 1

Un dispositif "adapté" pour l'équipe lilloise à Marseille

Une décision qui peut surprendre à la veille du match. Surtout, ce vendredi, la Préfecture des Bouches-du-Rhônes a publié un arrêté pour préciser le dispositif de sécurité, avec notamment la captation de vidéos via des drones, en incluant dans son dispositif la présence de supporteurs du club nordiste.

Cinq jours après les incidents en marge du choc OM-OL, notamment le caillassage du car de l'équipe rhodanienne et de six cars de supporteurs des Gones, les pouvoirs publics ont mis en place un dispositif "adapté" pour assurer la sécurité de la rencontre entre Marseille et Lille.

En début de semaine, Olivier Létang avait mis la pression sur les autorités en réclamant des garanties pour son équipe. Le président du Losc ne voulait pas voir Paulo Fonseca et ses joueurs connaître une situation similaire à celle de Fabio Grosso, blessé au visage et qui a eu besoin de la pose de douze points de suture lors des incidents aux abords du Vélodrome.

Après avoir reçu de telles garanties de la part de Préfecture des Bouches-du-Rhônes, le club lillois a confirmé jeudi qu'il effectuerait bien le voyage jusqu'à Marseille pour y défier l'OM lors de la 11e journée de Ligue 1.

Article original publié sur RMC Sport