Omicron : quelle est l'efficacité du rappel de vaccin face à ce variant ?

Au 27 avril, Santé Publique France a relevé 67.711 nouveaux cas de contamination au Covid-19. La quasi totalité des tests de dépistage étaient positifs au variant Omicron. Avec ces multiples souches, cette mutation du coronavirus ne cesse de surprendre les scientifiques. Au fur et à mesure des études, ils en apprennent un peu plus sur le variant Omicron et notamment sur l'efficacité des vaccins contre le Covid-19 face à lui.

Une nouvelle étude, réalisée par des chercheurs américains, vient d'être publiée dans la revue The Lancet Respiratory Medicine. Elle suggère que l'efficacité de la dose de rappel des vaccins contre le Covid-19 baisserait significativement face au variant Omicron, et ce au-delà de trois mois. Pour parvenir à ce constat, les scientifiques ont analysé les données de 11.123 patients positifs au coronavirus, reçus aux urgences ou admis à l'hôpital entre le 1er décembre 2021 et le 6 février 2022.

Après l'injection d'une dose de rappel, l'efficacité du vaccin contre le coronavirus face aux hospitalisations causées par le variant Omicron est de 85%. Elle est de 77% en ce qui concerne le passage aux urgences. Cependant, cette protection "semble s'estomper après trois mois", comme l'indique Sara Y. Tartof, épidémiologiste et co-auteure de l'étude. Au-delà de 90 jours, elle tombe ainsi à 55% pour les hospitalisations et à 53% pour les admissions aux urgences.

"Les doses de rappel de Pfizer-BioNTech Covid-19 améliorent de manière significative la protection contre Omicron" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles