ONU : la pandémie a « brisé » la vie de millions de femmes

ELLE avec AFP
·1 min de lecture

Ce constat a été établi par le chef de l’organisation internationale lors de son discours d’ouverture d’une rencontre sur l’égalité des genres au Mexique, qui se poursuivra en juin à Paris.

La pandémie de Covid-19 a « brisé » la vie de millions de femmes et accentué les inégalités. C’est ce qu’a déclaré lundi le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, dans un message délivré à l'ouverture d'une rencontre internationale sur l'égalité des genres à Mexico.

Lire aussi >> Covid-19 : la jeunesse a-t-elle été sacrifiée ?

« Les secousses sismiques de la pandémie de Covid-19 ont brisé la vie de millions de femmes et de filles et détruit grand nombre de nos acquis », a déclaré Antonio Guterres dans ce message virtuel à l'occasion de la cérémonie d'inauguration du Forum Génération Egalité. Ce forum international, organisé par ONU-Femmes en collaboration avec le Mexique et la France, doit se tenir en physique et virtuel pendant trois jours à Mexico puis se poursuivre à Paris fin juin.

« Les lois régressives sont de retour »

« Dans de nombreux endroits l'idée même d'égalité entre les genres a été attaquée. Les lois régressives sont de retour et les violences à l'égard des femmes augmentent », a ajouté le secrétaire général de l'ONU qui a souligné qu'au moment où le monde espère sortir progressivement de la pandémie, des mesures doivent être prises pour garantir l'égalité des droits.

Lire aussi >> Covid-19 : le livre poignant des dessous de la crise sanitaire

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a participé à l'inauguration, en compagnie de la directrice exécutive d'ONU-Femmes, la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi