"Opération Renaissance" : Karine Le Marchand "déçue" après la diffusion de son émission jugée "grossophobe"

·2 min de lecture

Si Opération Renaissance a été une déception pour Karine Le Marchand, elle a estimé que ce n'était pas "un échec". L'animatrice de L'amour est dans le pré est revenue sur les critiques autour de son émission dans les colonnes de Télé 7 Jours, le lundi 22 mars 2021.

Le bilan est mitigé, voire carrément décevant. En début d’année 2021, Karine Le Marchand a dévoilé la première saison d’Opération renaissance. Diffusée sur M6, l’émission a suivi le parcours de dix témoins lors d’une opération chirurgicale bariatrique visant à réduire la taille de l’estomac afin de perdre du poids. Un programme se voulant "bienveillant" qui a permis aux sujets de retrouver une meilleure santé, mais qui n’a pas plu aux téléspectateurs. Dès la diffusion de la bande-annonce, la meilleure amie des agriculteurs s’est vue accusée de grossophobie quand on ne lui reprochait pas d’être trop mince pour animer l’émission. Certains internautes sont même allés jusqu’à lancer le hashtag "pas ma renaissance" en appelant au boycott . Un appel qui semble avoir été entendu puisque les audiences n’ont pas été au rendez-vous avec moins de deux millions de téléspectateurs.

Lundi 22 mars 2021, l’acolyte de Stéphane Plaza est revenue sur Opération renaissance dans les colonnes de Télé 7 Jours. Si elle est déçue par l'accueil qui lui a été réservée, elle ne l’a pas pris "comme un échec". Selon elle, le programme n’a pas plu parce que "le monde de l'hôpital n'était peut-être pas très attirant, et il y a beaucoup d'émission médicales, notamment les prime time avec Michel Cymes". Avant d’analyser : "C'était aussi une période où les gens regardaient beaucoup de films, de séries et avaient moins besoin de divertissement. Alors déçue, oui, parce que j'y ai passé trois années". Malgré les nombreuses (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :