Ophiophobie : quand la peur des serpents paralyse

La phobie des serpents se traduit par une peur panique et incontrôlable à la simple évocation de ces reptiles. Comme toute phobie, elle peut être à l'origine de troubles anxieux et compliquer le quotidien des personnes qui en souffrent. Elle est pourtant souvent prise à la légère par l'entourage, qui place les réactions sous le signe du caprice ou de l'immaturité. Comment savoir si on en souffre vraiment ? Quelles solutions pour la dépasser - ou du moins atténuer son impact ?

Qu'est ce que l'ophiophobie ?

L’ophiophobie est l’une des phobies les plus courantes, classée dans la catégorie des zoophobies (les phobies liées aux animaux). Issue du grec ancien ophis qui signifie "serpent" et de phobia qui signifie "peur", elle désigne la phobie des serpents.

Comme indiqué précédemment, elle se caractérise par une peur irrationnelle - donc insurmontable - des serpents. L'anxiété peut se déclencher à la simple vue d’une figurine, d'une photographie, voire à la lecture du mot. Elle est souvent associée à l'herpétophobie, la peur panique des reptiles en tout genre : crocodiles, iguanes, tortues, caméléons, etc).

Pourquoi les gens ont peur des serpents ?

Concrètement, les ophiophobes craignent démesurément les morsures, mais aussi le risque d'étouffement, ou le fait d'être avalé.e.s vivant.e.s... Autrement dit, elles craignent de subir une attaque mortelle.

...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles