Orgasme féminin : stimuler cette partie du corps insolite pourrait bien vous donner (très) chaud

Chase Yi

Une partie du corps mise en lumière il y a déjà plusieurs décennies. En 1981, le terme de “point G” voyait le jour dans un article publié dans The Journal of Sex Research. Si cette formule est aujourd’hui bien connue, on sait en revanche moins que cette lettre n’a pas été choisie par hasard, mais bien pour rendre hommage à Ernst Gräfenberg. Ce chercheur et médecin allemand avait évoqué à plusieurs reprises cet endroit situé sur la partie antérieure du vagin, le long de l’urètre. Et pour cause, il était un spécialiste de l’urètre féminin et a dédié une grande partie de son travail à déterminer son rôle dans le plaisir et l’orgasme féminin. Et si ce petit conduit en tant que zone érogène a remporté moins de succès que le point G, il n’en est pas moins important, rappelle un article du site Aufeminin.

"D'innombrables zones érogènes sont réparties sur tout le corps, à partir desquelles la satisfaction sexuelle peut être obtenue ; elles sont si nombreuses que nous pouvons presque dire qu'il n'y a aucune partie du corps féminin qui ne donne pas de réponse sexuelle, écrivait-il en 1950. Le partenaire n'a qu'à trouver les zones érogènes." Et cela vaut notamment pour l’urètre.

Au cours de ses différents travaux, Ernst Gräfenberg a pu déterminer qu’au même titre que l’urètre masculin, "l'urètre féminin semble également être entouré de tissu érectile", en faisant une zone à ne pas négliger lorsqu’il s’agit de plaisir. "Au cours de la stimulation sexuelle, l'urètre féminin commence à s'élargir", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sexo : tout savoir sur le peaking, ou l’art de retarder l’orgasme pour plus de plaisir au lit
"Point A" ou "deep spot" : cette zone érogène vous promet des orgasmes sans limite
BDSM : en quoi consiste la pratique du "findom" ou domination financière ?
Non, votre clitoris ne va pas "disparaître" si vous arrêtez d'y toucher (encore heureux)
Sexo : connaissez-vous la méthode kunyaza pour faire jouir sans pénétration ?