Orgelet à l'œil : comment le reconnaître et le soigner ?

UNSPLASH

L’orgelet est parfois également appelé compère-loriot. Il s’agit d’une infection bactérienne du bord d’une paupière, centrée sur la zone d’implantation d’un cil. Celle-ci se nomme follicule pilosébacé. L'infection provoque une petite tuméfaction autour de la racine du cil, sur le bord de la paupière. Elle est de la taille d'un grain d'orge, d'où le nom d'orgelet.

Ce petit furoncle se développe à partir de la racine d’un cil du bord libre de la paupière. Il s’agit d’une infection très courante et sans gravité bien que potentiellement gênante. L’infection disparaît d’ailleurs d’elle-même après environ une semaine.

Il arrive parfois que les orgelets soient confondus avec les chalazions. Un chalazion présente les mêmes caractéristiques qu’un orgelet. C’est une inflammation au niveau d’une glande chargée de produire une substance aidant à l’hydratation des yeux. Cependant, le chalazion dure plus longtemps que l’orgelet et ne génère ni gêne ni douleur.

Un orgelet a la forme d’une petite bosse rouge. Elle apparaît le plus généralement sur la paupière supérieure ou inférieure. L’orgelet se développe en quelques jours lorsque des bactéries, le plus souvent des staphylocoques infectent la base d'un cil.

Bien qu’il ne soit pas problématique, il peut parfois créer une sensation d’inconfort ou de douleur. L’infection est temporaire, elle dure entre quelques jours et une semaine.

En plus de la douleur, l’orgelet peut créer un gonflement de la paupière, un larmoiement incontrôlé une sensibilité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite