Orgelet : ces facteurs de risques qui peuvent favoriser sa survenue

Istock/Andrei310

Mais qu’est-ce qu’un orgelet ? Pourquoi en développons-nous, quels sont les facteurs favorisant son apparition, et enfin, comment prévenir sa survenue ? Tour d’horizon et réponses ici.

L’orgelet (également nommé « compère-loriot ») trouve son origine dans une infection bactérienne (souvent due à un staphylocoque doré) située au niveau de la racine des cils, provoquant l’apparition d’un petit « furoncle » au bord de la paupière de l’œil. Il s’agit en fait de l’infection d’un follicule pilo-sébacé. De la même façon qu’un furoncle apparaît parfois sur la racine d’un poil, l’orgelet se forme à partir de la racine d’un cil. En quelques jours, la bactérie responsable provoque une inflammation et la formation d’un bouton rougeâtre qui se remplit de pus. Le furoncle est douloureux et entraîne souvent des démangeaisons. On dénombre deux sortes d’orgelets :

L’infection se résorbe le plus souvent d’elle-même, mais il ne faut pas hésiter à consulter un médecin si les symptômes persistent au-delà d’une semaine, ou si vous avez tendance à développer régulièrement des orgelets.

L’orgelet est donc une infection bactérienne. La bactérie qui est le plus souvent mise en cause dans l’apparition d’un orgelet est le staphylocoque doré (ou Staphylococcus aureus). Naturellement présent sur la peau, et non pathogène chez les patients en bonne santé, le staphylocoque doré peut néanmoins être très dangereux quand il se multiplie et crée une infection. L’orgelet se développe chez les deux sexes et à peu près (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite