Orientation : 7 conseils pour aider son ado à trouver sa voie

Parlez de votre parcours et de vos propres expériences

Pour pouvoir faire des choix, encore faut-il avoir connaissance de ce qui existe donc de la réalité des choses. Ainsi, parler de votre propre parcours scolaire et professionnel à votre enfant est un bon début. Il ne s’agit pas de raconter les petites histoires de bureau que vous vivez, mais plutôt de leur donner une vue d’ensemble de ce que vous faites, de vos réussites, de vos échecs. Parlez de ce qui vous plaît ou plaît moins dans votre job actuel.

Expliquer à votre enfant comment vous avez fait vos choix lorsque vous étiez encore étudiant, mais également au moment du choix de l’orientation. Comment vous avez trouvé votre place dans le monde professionnel, quelles ont été vos différentes expériences, qu’elles soient positives ou négatives. Tous ces éléments peuvent se révéler très utile pour accompagner leur réflexion, les inviter à penser à leurs propres choix. L’idée est de présenter le monde professionnel sans y mettre d’affect, mais plutôt d’en parler comme si vous vous présentiez à un recruteur qui vous interroge sur votre parcours. Exprimez vos interrogations de l'époque, ce qui vous a plu ou moins plu dans telle ou telle société, etc.

Adoptez une posture positive et mettez de côté vos doutes sur son avenir

Même sans être de tempérament très pessimiste, on a plutôt tendance, lorsque l’on est parent à dire aux enfants que l’avenir risque d’être compliqué, que ça peut être difficile, que le monde de l’entreprise, le travail, peuvent même parfois être synonymes de souffrance, etc. Mauvaise idée ! Essayez plutôt d’être des "lanceurs d’espoir" comme aime les appeler Caroll Le Fur, coach en orientation. Cela consiste tout simplement à adopter une posture positive, bienveillante face à l’avenir de vos enfants, malgré certains doutes qui peuvent sommeiller en vous. Montrez-leur que le travail est surtout une source d’épanouissement, une quête de sens, et que l’on peut être heureux en travaillant.

Évitez d’être dans le

(...) Cliquez ici pour voir la suite