Les origines (ancestrales) des bonbons et la recette des caramels mous maison

·1 min de lecture

C'est l'une des rares préparations culinaires qui réunit petits et grands, et pourtant, ce n'est pas un dessert : le bonbon. Une friandise sucrée dont on retrouve des formes archaïques dès l'Antiquité. Dans "Historiquement Vôtre", Olivier Poels retrace lundi les origines et les déclinaisons du bonbon moderne, et nous offre une recette facile de caramels mous à reproduire chez soi.

"Les bonbons se confondent pratiquement avec l'histoire de l'humanité. Dès 600 ans avant Jésus-Christ, dans la Perse antique, on se régalait d'un produit qui était issu d'un roseau que l'on appelait roseau à miel. Cette plante sécrétait un produit sucré proche du miel alors qu'elle n'était pas pollinisée. Du temps des Romains, on utilisait le miel et on les trempait dans des fruits secs pour faire des petites friandises.

>> Retrouvez les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern en replay et en podcast ici

L'arrivée de la canne à sucre, un tournant

Mais c'est avec l'arrivée de la canne à sucre que naissent les bonbons tels qu'on les connaît aujourd'hui. Il faut rappeler que le sucre de la canne à sucre, dès le Moyen-Âge, était utilisé pour ses supposées vertus médicales. Il était d'ailleurs vendu par les apothicaires.

C'est vers le 15ème siècle que le produit de la canne à sucre devient vraiment une gourmandise. Les premiers bonbons dont on parle s'appellent les "épices de chambre". Ce sont sont des petites graines de gingembre ou des petits pignons de pin ou de cannelle qui sont roulés dans ...


Lire la suite sur Europe1