Aux origines du "swag", le "chébran" des années 2020 utilisé dès 1595 par Shakespeare

·1 min de lecture

Stéphane Bern propose chaque jour, dans Historiquement vôtre avec Matthieu Noël, de partir à la découverte de ces expressions que l'on utilise au quotidien sans forcément connaître leur origine. Vendredi, l'animateur nous explique les racines du mot "swag", un adjectif qui valide votre cool. Contrairement aux apparences, celui-ci est loin d'être récent. Pour comprendre, il faut même remonter au 16e siècle.

Il est loin le temps où Yves Mourousi, une fesse sur le bureau de François Mitterrand, lui demandait la signification de "chébran" et que le président lui répondait qu'il était plus d'actualité de dire "câblé". Autant de mots qui signifie être dans l'air du temps. Des adjectifs aujourd'hui remplacé chez la jeunesse par le mot "swag".

>> Retrouvez toutes les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern tous les jours de 16h à 18h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Cet anglicisme vient du verbe "swagger", qui a donné outre-Atlantique le "swaggering", soit bomber le torse et fanfaronner. Songez que Shakespeare utilisait déjà l'expression en 1595 dans sa pièce Le songe d’une nuit d'été. "What hempen home-spuns have we swaggering here", écrit-il, ce qui donne "Qui sont ces personnages rustiques qui font les fanfarons ?" en français.

Un terme validé par les stars américaines

Aujourd'hui, avoir le swag ou être swag, c'est avoir du style. Aux Etats-Unis les plus grandes idoles ont utilisé la formule, comme Jay Z et Kanye West. Justin Bieber a même chanté "All you...


Lire la suite sur Europe1