Les origines et la (vraie) recette des spaghettis à la carbonara

·1 min de lecture

C'est un plat emblématique et connu de tous : les spaghettis à la carbonara. Pourtant, ce que les Français considèrent comme une carbonara n'a rien à voir avec la recette traditionnelle italienne. Dans "Historiquement Vôtre" vendredi, Olivier Poels livre donc la véritable recette de ce plat. Exit la crème et les lardons, place au guanciale et au pecorino ! Mais avant de percer les secrets de cette recette, petit détour par l'histoire et la création des pâtes à la carbonara. 

Une origine partiellement américaine ? 

Comme souvent, deux histoires prétendent détenir la vérité sur la création de la carbonara. Dans la première, on l'attribue au carbonari, des  ouvriers qui travaillaient à l'extraction du charbon. Ils mangeaient des pâtes à l'œuf et au fromage, pour leur vertu nourrissante. 

>> À DÉCOUVRIR - L'histoire des spaghetti bolognaise

De son côté, la deuxième histoire date l'origine de ce plat à l'année 1944, à Naples. Cette année-là, les soldats américains sont en ville et achètent assez fréquemment ce qu'on peut trouver dans la rue pour manger. C'est-à-dire des petites portions de pâtes vendues simplement saupoudrées d'un peu de pecorino. Un plat pas très apprécié par les soldats qui décident d'y rajouter ce qui se trouve dans leurs rations : des jaunes d'œufs déshydratés et du bacon. Le plat gagne en goût et satiété. Deux ans plus tard, cette version américaine est disponible dans les restaurants de la région de Naples.  

Si aujourd'hui, personne n'est capable de dé...


Lire la suite sur Europe1