Publicité

Oscars 2024 : l’un de ces 5 films français pourrait être en compétition, et il y a déjà un favori

Le film « Anatomie d’une chute » de Justine Triet, avec Sandra Hüller et Samuel Theis est dans la course pour représenter la France aux Oscars 2024.
Allociné

OSCARS - La prochaine cérémonie des Oscars se tiendra à Hollywood le 14 mars 2024. Un film français représentera le pays dans la sélection internationale. Les noms des films sélectionnés ont été dévoilés ce mercredi 13 septembre. Au total, 5 longs métrages sont encore en course.

  • Anatomie d’une chute de Justine Triet, avec Sandra Hüller et Swann Arlaud.

  • Goutte d’or de Clément Cogitore avec Karim Leklou et Jawad Outouia

  • La Passion de Dodin Bouffant de Tran Anh Hung avec Juliette Binoche et Benoît Magimel.

  • Le Règne Animal de Thomas Cailley avec Romain Duris et Adèle Exarchopoulos.

  • Sur les chemins noirs de Denis Imbert avec Jean Dujardin et Joséphine Japy

Le long métrage de Justine Triet part sans aucun doute favori. Le film a remporté la Palme d’or au festival de Cannes 2023, et réalise depuis sa sortie en salle un carton au box-office.

Le jury chargé de sélectionner les films en lice pour représenter la France aux Oscars est cette année composé de 7 professionnels du milieu du cinéma : les exportatrices Sabine Chemaly et Tanja Meissner, les producteurs Patrick Wachsberger et Charles Gillibert, le réalisateur Olivier Assayas, la réalisatrice Mounia Meddour et le compositeur Alexandre Desplat.

La sélection française aux Oscars 2024

La prochaine étape est l’audition des producteurs et exportateurs de chaque film sélectionné le 21 septembre. Le jury procédera ensuite à un vote. L’œuvre choisie devra présenter son dossier de candidature à l’Académie des Oscars d’ici au 2 octobre 2023.

Il est possible que cette dernière ne sélectionne pas le film choisi et que la France ne soit pas représentée aux Oscars.

L’Oscar du meilleur film international, autrefois nommé Oscar du meilleur film en langue étrangère existe depuis 1948. Le réalisateur français René Clément l’a obtenu deux fois en 1951 avec Au-delà des grilles, et Jeux Interdits en 1953.

Parmi les films français ayant reçu la récompense, on note notamment Mon Oncle de Jacques Tati, Un homme et une femme de Claude Lellouche, La nuit américaine de François Truffaut. La France n’a pas remporté ce prix depuis Indochine de Régis Wargnier en 1993.

À voir également sur Le HuffPost :

Pierre Niney renonce à jouer dans « Modi » de Johnny Depp, mais ce n’est pas à cause de l’acteur hollywoodien

Dans « Un métier sérieux », ces détails très drôles sur la formation des profs n’ont rien d’une blague