Publicité

Oscars, Golden Globes : les stars qui ne font pas une taille “standard” discriminées sur le tapis rouge

En pleine saison de remise de prix, les apparitions des stars sur les tapis rouges sont nombreuses. Pourtant, sous les tenues somptueuses portées par chacun·e se cache un problème de taille : celui des échantillons proposés par les marques, qui ne sont disponibles qu'en taille "standard".

Exit la formule "ce n'est pas au corps de s'adapter à un vêtement". À Hollywood, c'est même plutôt l'inverse. Depuis plusieurs semaines, les stars sont sur leur 31 et défilent sans relâche sur les tapis rouges des cérémonies les plus prestigieuses, des Grammy Awards aux Golden Globes, en attendant, le 12 mars prochain, la grand-messe du cinéma américain : les Oscars. Cependant, derrière les paillettes, se cache un autre problème (autre que le sexisme et les discriminations qui pèsent sur cette industrie), qui n'est autre que celui de la corpulence des acteurs et des actrices. Et si certain·es se sont déjà vu imposer des régimes drastiques et des séances de sport effrénées pour un rôle, parfois, cela peut être valable également pour rentrer dans une robe en vue de recevoir un prix.

Désormais, il est, en effet, demandé aux stars d'apparaître plus glamour que jamais sur le tapis rouge, de préférence, dans les tenues des maisons de couture les plus en vogue. Cependant, c'est là qu'est le problème. Car, à moins d'être l'égérie de l'une des marques en question, qui fera une robe sur mesure, les célébrités doivent piocher dans les collections existantes. Et le choix est alors très limité si l'on ne fait pas une taille dite "standard", du 0 au 2, qui équivaut en France à un 34-38. "Vous partagez un échantillon avec le monde entier", explique ainsi la styliste Ariana Weisner à nos confrères américains du Huffpost, précisant que, dès lors qu'une tenue est créée, elle ne l'est que dans une taille, (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - SIMONE : Des hôtes engagés pour les Oscars ?

À lire :

À cause de l'inflation, les vols à l'étalage ont nettement progressé dans les grandes surfaces
Les femmes victimes de violences conjugales sont trois fois plus susceptibles de faire une tentative de suicide
En Italie, la créatrice Stella Jean dénonce le racisme dans la mode par une grève de la faim
Fin de vie : la convention citoyenne vote en faveur d’une "aide active à mourir"
En couple, hommes et femmes ne gèrent pas l’argent de la même façon, une disparité qui creuse l’inégalité financière