Oscars : la réalisatrice d'un film abordant l'homosexualité veut un débat «sain» au Maroc

© AFP

Présélectionné pour les Oscars, un film marocain abordant l'homosexualité , Le Bleu du caftan, "peut contribuer à créer un débat sain et nécessaire" sur cette question qui divise au Maroc, estime sa réalisatrice, Maryam Touzani, dans un entretien à l'AFP.

"La symbolique est belle et forte"

Son deuxième long-métrage raconte l'histoire de Halim et Mina, un couple soudé et sans histoires mais qui vit avec un pesant secret: l'homosexualité de l'époux. Le film, candidat du Maroc aux Oscars, a été retenu la semaine dernière parmi les 15 long-métrages présélectionnés dans la catégorie "Meilleur film étranger" de la prestigieuse compétition américaine. "C'est un énorme honneur de pouvoir représenter le Maroc et de porter les couleurs du pays à ce stade de la compétition", a déclaré à l'AFP Mme Touzani.

"Le fait que mon film représente le Maroc est une avancée. La symbolique est belle et forte. Cela traduit un désir d'ouverture et de dialogue", estime la réalisatrice. Cette avancée est illustrée selon elle par le fait que son film a été désigné par une commission officielle, composée de professionnels du cinéma, pour représenter le Maroc aux Oscars.

"Mon film peut contribuer à un débat sain"

Un choix audacieux dans un pays où l'homosexualité, sujet largement tabou dans une société conservatrice, divise l'opinion publique et reste passible de six mois à trois ans de prison, selon le code pénal. "Ça me blesse et me fait mal de voir des personnes (de la communauté LGBT+) vivre cachées, da...


Lire la suite sur Europe1