Osez les sequins et autres alternatives pailletées, grâce aux conseils d'une modéliste

murat esibatir / PEXELS

Sommaire :

Si l’on veut se faire remarquer, il faut oser ! Les fêtes de Noël ou du Nouvel an sont idéales pour clore l’année en beauté. Alors si vous souhaitez marquer de votre empreinte ces dernières soirées, Hermine Bouchet, modéliste, nous explique comment choisir son vêtement à sequins. Elle nous indique également comment prendre soin de son vêtement brodé de paillettes en plastiques rondes, pour qu'il dure plus d'une soirée. Sinon, il existe des alternatives pour briller sans les inconvénients que ce tissu si fragile peut provoquer.

L’avantage d sequin, c’est qu’il fait l’unanimité en termes de joliesse et d’élégance. Sur les podiums, chez les marchands de tissus ou dans les boutiques de prêt-à-porter on en voit partout. "En cette période de fêtes, il n’y a pas un magasin qui n’en propose pas", observe Hermine Bouchet. "Le dress code étant doré, argenté et brillant, les paillettes du sequin sont très chics. Et puis ça se démocratise beaucoup : si l’on veut être plus discrète, il y a le sequin mat, pour un effet passe-partout."

Tout d’abord, précisons qu’il existe plusieurs types de sequins. "Le sequin réversible a la cote en ce moment -celui qui change de couleur lorsque l’on passe la main dessus, explique la professeure de modélisme dans les écoles Mod’art et à Studio Mode. Il existe aussi le sequin appliqué, en écaille ou tout mélangé. Celui-ci produit beaucoup de relief. Enfin, il y a le sequin sur une base maille et celui sur toile." Dans tous les cas, c’est une matière (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite