Comment oublier son ex : les 6 étapes par lesquelles vous devrez forcément passer

Le choc de l’annonce de la rupture

Après avoir partagé de bons moments ensemble et avoir fait un bout de chemin à deux, c’est aujourd’hui terminé entre votre ex et vous. L’annonce de cette séparation, que vous soyez ou non à l’initiative de celle-ci n’est jamais simple. Malgré ces derniers temps compliqués entre vous, le moment où ça devient concret, ou c’est bel et bien terminé, représente un choc. Un choc plus ou moins intense, en fonction des circonstances, de la relation que vous entreteniez et des liens qui vous unissaient, mais il s’agit toujours d’un choc émotionnel, un traumatisme qu’il faut encaisser.

Au moment où la séparation est prononcée, chaque personne réagit différemment : certaines personnes vont être totalement abasourdies, choquées, et n’auront même pas la force de pleurer, d’autres seront incapables d’en parler directement à des proches, des amis et chercheront un peu à le cacher.

Le déni de la séparation amoureuse

Après le choc de l’annonce de la séparation, vous refusez de croire que c’est vraiment terminé. Même un cours laps de temps, souvent, un espoir sommeille en vous, et peut d’ailleurs vous pousser à faire des choses que vous ne feriez pas en temps normal, comme harceler votre ex. Le déni, c’est refuser d’accepter que ce soit la fin, et que vos chemins se séparent ici, que tous les projets que vous aviez avec lui tombent à l’eau. Votre monde s’écroule et vous cherchez par tous les moyens à vous raccrocher à ce qu’il vous reste de cette relation, pour qu’elle ne fasse pas partie du passé, mais toujours de votre présent.

Le manque et la négociation pour récupérer votre ex

Le déni ne dure jamais très longtemps, et peut être suivi par une phase de manque. Il n’est plus là, surtout si vous viviez ensemble, ou si vous aviez l’habitude de le voir très régulièrement, le manque se fait ressentir. La moindre chose vous rappelle cette personne, qui vous obsède jour et nuit, la célèbre citation "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé", prend alors tout

(...) Cliquez ici pour voir la suite