Ouragan Idalia: les images impressionnantes des inondations en Floride

L'ouragan Idalia a frappé l'est des États-Unis, touchant terre en Floride mercredi matin. Des vents violents ont soufflé jusqu'à 150 km/h, arrachant des arbres et provoquant de nombreuses coupures d'électricité.

Un phénomène saisissant. La Floride, dans le sud-est des États-Unis, est touchée par de vastes inondations, après avoir été frappée mercredi par l'ouragan Idalia, désormais rétrogradé en tempête tropicale.

Avec des vents soufflant localement jusqu'à 150 km/h, l'œil de l'ouragan a touché terre mercredi à 7h45, heure locale, près de Keyton Beach, en Floride. Idalia a causé de nombreux dégâts, arrachant des arbres et des lignes électriques.

Près de 300.000 foyers étaient privés d'électricité mercredi en Floride et plus de 200.000 en Géorgie, selon le site spécialisé Poweroutage.us.

Un "événement catastrophique"

À Crystal River, en Floride, les eaux ont commencé à décroître mercredi soir, après une montée rapide, révélant un "événement catastrophique", selon le membre du comté de la ville Ken Frink, à CNN.

"C'était incroyable ! Des choses comme ça sont déjà arrivées deux fois, mais celle-là va être la pire", s'inquiète un habitant au micro de BFMTV.

Après avoir constaté les dégâts causés par la tempête, un autre habitant a préféré quitter les lieux. "Je suis sorti et pendant que je marchais, je me suis rendu compte que ça empirait. (...) J'ai dit à mon coloc qu'il fallait qu'on parte", assure-t-il.

D'autres, moins inquiets, se refusent à un départ. "C'est la Floride, on est habitués", lance un homme, avec un grand sourire. Une légèreté qui n'est pas du goût du shérif du comté, Mike Prendergast. "Malheureusement, beaucoup de gens n'ont pas entendu le message et ne nous ont pas fait confiance. (...) Je ne sais pas combien de personnes sont encore là et ont besoin d'être sauvées", déplore-t-il.

"C'est déprimant, mais nous sommes toujours là"

Un peu plus au nord, à Keaton Beach, toujours en Floride, une habitante, Laurie Brenner, revient sur les lieux après le passage de l'ouragan. Inquiète de voir sa maison détruite, elle est finalement soulagée. "Le bardage est endommagé", mais "je suis contente de voir que la maison est encore debout", souffle-t-elle, à l'AFP.

Dans la ville de Perry, encore en Floride, des dizaines d'arbres ont été emportés par les fortes rafales de vent. De nombreuses habitations et commerces ont été endommagés.

"Rester vigilant"

"C'était pire que ce à quoi on s'attendait", confie John Kallschmidt, un autre habitant. L'homme de 76 ans dit avoir vu un pin tomber sur sa maison, une expérience qualifiée d'"effrayante".

L'église a été touchée par les violentes intempéries à Perry, une partie des murs ayant été arrachés, de l'eau stagnant au sol. "C'est la pire tempête que j'ai jamais vue ici", assure à Reuters Thomas Demps, un habitant.

Aucun blessé n'est pour l'instant à déplorer. Le président Joe Biden a appelé cependant à "rester vigilant", alors que la tempête continue de balayer le pays.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Comment le changement climatique intensifie les ouragans