"Out of Africa", "L'Incompris"... Les films qui ont marqué la vie d'Emmanuelle Béart

·2 min de lecture

Invitée samedi de Mathieu Charrier, sur Europe 1 à l'occasion de la sortie du film L'Étreinte (de Ludovic Bergery), l'actrice Emmanuelle Béart est revenue sur les films qui ont marqué sa vie, de Out of Africa de Sydney Pollack, à Mina Tannenbaum de Martine Dugowson, en passant par L'Hôtel de la plage de Michel Lang.

>> Retrouvez toutes les émissions de Mathieu Charrier en replay et en podcast ici

Votre premier souvenir de cinéma ?

L'Incompris, de Comencini. J'étais avec mon père. C'est la première fois que j'ai vu mon père pleurer, j'étais moi-même en larmes et j'ai un souvenir absolument bouleversant de ce film qui est l'histoire d'un homme et de ses deux fils. Un des deux fils va mourir, et on demande à cet enfant d'écrire une rédaction. Il va faire une rédaction où il va parler de son rapport à son père, avec qui il a un rapport assez distant, et le père va complètement être bouleversé par cette rédaction.

Votre pire souvenir en salle ?

Peut être La Pièce, avec Black M. C'était avec mon fils. Pardon pour ceux qui l'ont fait, je suis désolée, mais moi je n'en pouvais plus. Mon fils de 12 ans était fou de joie et il m'a remerciée puis il m'a demandé si je voulais bien le voir une deuxième fois. Mais j'ai laissé son père faire.

Un film dans lequel vous aimeriez vivre ?

Ah non, vive la vie, le film de ma vie.

Le film culte que vous n'avez jamais vu ?

To be or not to be, de Ernst Lubitsch. J'ai encore du rattrapage, mais là, il y a une plateforme qui s'appelle la Cinéthèque, ...


Lire la suite sur Europe1