Cet outil vous permet de connaître les origines de votre nom de famille

·1 min de lecture

On a tous déjà voulu savoir si l’on descendait d’un grand roi ou d’une grande princesse en récréant notre arbre généalogique. Mais grâce à un tout nouvel outil gratuit, vous pouvez désormais avoir accès très facilement aux origines de votre famille grâce à votre nom.

Les noms de famille sont récents. Il y a longtemps, seul le prénom était donné à la naissance. Au Moyen Âge, on portait le prénom du père par exemple « fils de Jean » ou « fille de Pierre ». Difficile de tenir le rythme alors que nous étions de plus en plus nombreux.

Les prémisses de la création des noms de famille

Entre le XIe siècle et le XIVe siècle, le nom de famille est adopté dans toute l’Europe. Ils sont soit basés sur le prénom du père (Martin, François, Claude), le métier (Lefebvre qui désignait le forgeron), un signe distinctif (Legrand, Leroux, Legros), un signe moral (Malandrin qui veut dire voleur en vieux français), un lieu (Picard, Paris…) ou encore la provenance de l’individu (Lebreton, Lallemand, Langlais). Une ordonnance royale va finir par interdire de changer de nom sans autorisation. À noter que les orphelins recueillis dans des institutions religieuses seront nommés « Saint Martin », ce qui explique pourquoi le nom est encore très présent en France. D’autres bébés abandonnés seront nommés « Trouvé » ou « Lorphelin », mais pendant la Révolution Française, les orphelins se voient attribuer des noms avec les nouvelles valeurs comme « Républicain ».

Les origines de son prénom via une carte de la France

Si vous souhaitez connaître les détails sur les prémisses de la création de votre nom de famille, rendez-vous sur le site Geneanet. Cet outil participatif créé par des...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles