Ouzbékistan : vexé, un jeune marié perd à un jeu et frappe sa femme

© Kittisak Jirasittichai / EyeEm / Getty Images

Après la diffusion de la vidéo devenue virale, l’homme a été inculpé pour « violence mineure ».

Il n’a pas supporté que sa femme remporte la partie. Dans une vidéo devenue virale, un homme et une femme en tenue de mariés sont en train de faire un jeu. Celui qui déballe le plus rapidement des bonbons gagne. La jeune mariée finit avant son époux, lève le bras en signe de victoire et est applaudie par les invités. Son mari la dévisage et, soudainement, la frappe derrière la tête. Silence dans l’assemblée. La mariée se cache le visage, avant d’être tirée en dehors de l’estrade par d’autres femmes.

Lire aussi >> Violences conjugales : leur chemin chaotique vers la liberté

In Uzbekistan, groom hit the bride right at the wedding in front if guests, relatives, families from both sides. Noone stopped him, noone to defend her.Footage shows the couple participated in game, after which he hit her.We need an @WomanTreaty urgently pic.twitter.com/rgjtc4qM2W

— Leila Nazgul Seiitbek (@l_seiitbek) June 12, 2022

Cette scène s’est déroulée le 6 juin en Ouzbékistan, pays où les femmes victimes de violences conjugales n’ont aucune protection juridique. Culturellement, ces crimes sont toujours considérés comme une affaire privée.

« Nous ne devrions pas rester silencieux à propos d’histoires comme ça »

Ici, la médiatisation de la vidéo a permis à des personnalités publiques de s’en saisir. Saïda Mirzioeïva, la fille du président, a qualifié le geste du jeune marié de « dégoûtant ». « Nous ne devrions pas rester silencieux à propos...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles