Ovidie : "Ils ont été biberonnés au porno tourné sans capote, il ne faut pas l'oublier"

Dans la bande-dessinée "Les coeurs insolents" illustrée par Audrey Lainé et préfacée par l’écrivaine et performeuse Wendy Delorme, la réalisatrice et écrivaine Ovidie raconte son adolescence "de la classe moyenne et de la France pavillonnaire des années 90”. Une génération bien différente de celle de sa fille issue de la génération Z, qui vit toutes les interactions sous le scope d’Internet. Une génération très au point sur les questions du "consentement", du revenge porn, du slutshaming... mais en retard sur les savoirs liés à la contraception. Ovidie, qui intervient dans les lycées pour parler de sexualité, donne son avis sur la question.

Interview : Carmen Barba

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles