Ovulation tardive : quelles sont les causes et les conséquences ?

Ovulation tardive : de quoi parle-t-on exactement ?

Petite leçon de gynécologie. D'après les spécialistes, le cycle menstruel " standard " chez la femme dure 28 jours : il débute avec le premier jour des règles et finit avec le premier jour des règles suivantes.

Au 14ème jour du cycle menstruel, l'un des deux ovaires (à gauche ou à droite) émet un ovocyte : c'est l'ovulation, un phénomène hormonal naturel qui a lieu chaque mois et qui est notamment lié à l'augmentation du taux d'œstrogènes dans le sang. Une fois émis, l'ovocyte " flotte " en direction de l'utérus de la femme, où il est prêt à être fécondé par un spermatozoïde masculin... et c'est le début de la grossesse !

À savoir. Sur un cycle menstruel de 28 jours, l'ovulation a lieu au 14ème jour. Mais sur un cycle menstruel long de 35 jours, on estime que l'ovulation survient au 21ème jour. Si le cycle menstruel est plus court et dure 22 jours, l'ovulation aura plutôt lieu au 8ème jour. Chaque femme doit calculer la durée de son cycle menstruel : les chiffres ne sont pas figés.

Le phénomène d'ovulation s'accompagne (chez certaines femmes, pas toutes) de symptômes bien spécifiques :

On observe comme une " tension " au niveau des seins, due à la production d’œstrogènes par le follicule, On ressent une (légère) douleur au niveau de l'ovaire qui est en train de produire un ovocyte – à gauche ou à droite,On remarque la présence d'un mucus incolore et inodore au niveau du vagin – on parle de glaire cervicale. Celle-ci est présente de plus en plus abondamment du 10ème au 14ème jour du cycle menstruel lorsqu'il dure 28 jours, On constate la présence d'un (petit) saignement intime.

Qu'est-ce qu'une ovulation tardive ? " On parle d'ovulation tardive lorsque la première partie du cycle menstruel s'allonge, ce qui retarde le phénomène d'ovulation et ce qui augmente la durée du cycle de la femme, retardant ainsi la survenue des règles " précise le Dr. Pia de Reilhac, gynécologue-obstétricienne. Il est à noter qu'en cas d'ovulation

(...) Cliquez ici pour voir la suite