Oxmo Puccino : son clip émouvant pour la Maison des femmes de Saint-Denis

Emilie Poyard

Le rappeur-poète Oxmo Puccino a décidé de donner les droits de sa chanson « Tendrement » à la Maison des femmes de Saint-Denis. A l’occasion du 8 mars, découvrez le clip très fort réalisé par Anissa Bonnefont et partagez-le.

Comment réparer la souffrance des femmes ? Depuis 2016, la Maison des femmes de Saint-Denis s’y engage. Sa fondatrice Ghada Hatem a un jour croisé le chemin d’Oxmo Puccino. Et celui-ci a décidé de lui apporter son soutien. Le rappeur-poète a ainsi donné les droits de sa chanson « Tendrement » à La Maison des femmes de Saint-Denis. « Le sujet féminin a toujours été présent dans mes textes. Dans une époque où les divisions sont multiples, j’ai eu envie d’écrire une ode à nos mères, nos femmes et nos filles », écrit-il dans un communiqué. Dans son sillage, il propose à Anissa Bonnefont, la réalisatrice du très bon documentaire « Wonder Boy, Olivier Rousteing, né sous X » de mettre en scène le clip. Le résultat est bluffant. Emouvant même.

Julie Mamou-Mani (Mamouz Pro) et Olivier Bassuet (ArtBridge – Quad Group » ont produit ce clip gracieusement. La chorégraphe, les danseurs, la monteuse, l’équipe technique : tous ont joué le jeu. C’est dans le cadre unique de la Monnaie de Paris qu’a été tournée la vidéo. Oxmo Puccino apparaît tout d’abord à l’image, un bébé dans les bras. Des enfants jouent, des ados se découvrent, et c’est une chorégraphie particulièrement léchée qui fait résonner le flow du rappeur. « On a pas tous les mains qui traînent et si ça t’arrive, j’ai dit à ma fille, il faut qu’ils comprennent », déclame-t-il. Avant ce refrain qui fait du bien et qu’on garde un moment en tête :...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi