Les pâtisseries de votre boulanger sont-elles vraiment faites maison ? 6 astuces pour le savoir

·1 min de lecture

Tartes à la fraise, au citron, aux pommes, éclairs, fondant au chocolat… c’est meilleur quand c’est du fait-maison par un véritable professionnel de la pâtisserie. Aujourd’hui, l’association estime que 30 % des produits vendus seraient d’origine industrielle. Démêlez le vrai du faux pour reconnaître les pâtisseries de professionnel.

Éclairs, tartelettes, flan… on s’en lèche les babines. Mais devant tant de pâtisseries, la qualité est-elle toujours au rendez-vous ? Pour avoir un choix aussi important, il faut produire à grande échelle et tout au long de la journée. Aujourd’hui, cela semble difficile en raison des coûts de production. Pour permettre à une boulangerie de proposer une offre aussi alléchante, elle doit faire appel à des produits industriels finis ou semi-finis, moins onéreux, et plus sucrés. Certains pâtissiers sortent leurs produits finis la veille (ou le matin) pour qu’ils soient décongelés aux heures de grande affluence. Et à un prix qui n’a rien de factice. Attention donc à la contrefaçon ! N’hésitez pas non plus à demander à la vendeuse s’il y a beaucoup de pâtissiers pour offrir un panel aussi riche. Selon la réponse, faites le bon choix.

Si vos flans, millefeuilles, religieuses ou autres gâteaux ont la même forme, c’est qu’ils doivent être industriels. Les pâtisseries fait-main se différencient les uns des autres, chaque pièce est unique. À l’inverse, les gâteaux industriels ont un calibrage bien spécifique, ce qui empêche les irrégularités. Regardez l’ensemble (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles