Le père de Britney Spears reste son tuteur, décide un tribunal américain

·1 min de lecture

Un tribunal de Los Angeles a rejeté la demande de Britney Spears d'écarter son père de la tutelle judiciaire dont elle fait l'objet depuis 2008 à la suite de troubles psychologiques et qui donne à celui-ci le contrôle sur ses affaires, ont indiqué des médias américains jeudi.

>> LIRE AUSSI - Affaire Britney Spears : comment peut-on sortir d'une tutelle ?

La décision de la Cour supérieure de Los Angeles, rendue mercredi, fait suite à une demande déposée en septembre par l'avocat de Britney Spears, qui souhaitait que la société de gestion de patrimoine Bessemer Trust soit ajoutée à la tutelle et que le père de la chanteuse, Jamie Spears, en soit écarté, rapporte CNN.

La demande "de suspendre James P. Spears immédiatement après la nomination de Bessemer Trust Company of California en tant que seul tuteur des biens est rejetée", a déclaré la juge Brenda Penny, selon des documents du tribunal consultés par CNN.

Une tutelle "abusive" selon la chanteuse

Cette décision intervient une semaine après un plaidoyer de la chanteuse pour mettre fin à la tutelle dont elle fait l'objet et qu'elle juge "abusive", tutelle au cours de laquelle elle dit avoir dû prendre des médicaments pour contrôler son comportement, ne pas avoir été autorisée à prendre des décisions concernant ses amitiés ou ses finances, et ne pas avoir pu se faire retirer un implant contraceptif, alors qu'elle souhaitait avoir d'autres enfants.

La décision du tribunal n'a pas pris en compte les déclarations de Britney Spe...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles