Le père d'Amy Winehouse poursuit des amis de sa fille en justice pour des enchères non-autorisées

Amy Winehouse - Southbank Show Awards - JAN 2007 - Famous
Amy Winehouse - Southbank Show Awards - JAN 2007 - Famous


Le père d'Amy Winehouse, Mitch, poursuit en justice deux amies de la défunte chanteuse qu'il accuse d'avoir gardé les bénéfices de ventes d'"objets liés à Amy".
Mitch Winehouse aurait saisi la Haute Cour contre Catriona Gourlay, l'amie d'Amy, et Naomi Parry, sa styliste, car elles auraient vendu aux enchères un certain nombre d'objets liés à la tragique star - décédée d'un empoisonnement à l'alcool à l'âge de 27 ans en 2011 - et auraient gardé l'argent. Mitch insiste sur le fait que les recettes auraient dû être versées à l'association caritative créée au nom de sa fille.
Une déclaration faite au journal The Sun au nom de la succession d'Amy Winehouse explique : "Deux personnes ont vendu un certain nombre d'articles lors de cette vente aux enchères et ont conservé les recettes : les articles étaient tous liés à Amy. Cette année, ils ont mis aux enchères davantage d'objets liés à Amy. Ensemble, les deux ventes aux enchères ont généré des sommes à six chiffres pour chacun d'entre eux. La succession a demandé comment ces objets étaient entrés en leur possession et n'a pas obtenu de réponses satisfaisantes. La succession a entamé une procédure judiciaire pour clarifier la situation. La Fondation Amy Winehouse bénéficiera directement des sommes récupérées auprès de l'un ou l'autre des défendeurs".
La plainte serait liée à une vente aux enchères organisée en 2021 à Beverly Hills, en Californie, qui a rapporté plus de 3,3 millions de livres sterling. Parmi les lots figurait une robe fabriquée par Parry qu'Amy avait portée lors de sa dernière prestation en 2011. Elle a rapporté 200 000 livres sterling.