Le père d'Audrey Pulvar accusé de pédophilie : "Je dormais à côté de ma cousine pendant qu'il la violait"

·1 min de lecture

Dans le sillage du livre de Camille Kouchner, La Familia grande (éd. Seuil), les langues se délient. Parmi ces voix qui rompent le silence, il y a celles des trois cousines d'Audrey Pulvar. Dans une tribune consultée par l'AFP samedi 6 février 2021, Barbara Glissant, Valérie Fallourd et la conseillère territoriale Karine Mousseau accusent le père de l'ex-journaliste, Marc Pulvar, d'avoir été un "pédocriminel". Dans une interview accordée à Apolline de Malherbe, le rendez-vous samedi 27 mars 2021 sur BFMTV, l'adjointe d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris s'est livrée sur son enfance douloureuse, auprès de son père accusé de pédophilie.

"Au courant des crimes commis par" le syndicaliste français depuis "une vingtaine d'années", comme elle l'a révélé à l'AFP, Audrey Pulvar a dévoilé des souvenirs pour le moins glaçants. Lorsque Apolline de Malherbe lui a demandé s'"il se pourrait qu'[elle ait] été concernée" par les actes reprochés à son père, la candidate à la présidence de la région Île-de-France a "refusé de répondre à cette question". Elle a ensuite nuancé : "Je suis de toute façon concernée." Et d'évoquer un épisode terrible de sa vie, non sans émotion : "Un certain nombre des faits se sont produits quand nous étions en vacances. Le soir, on dormait sous une tente de camping. Il y avait le lit de mon père, le lit de ma cousine et le mien, c'était des petits lits de camps. Je sentais bien qu'il se passait des choses anormales et qu'il y avait un climat très malsain (...), je ne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite