Ce père part en guerre contre les sucettes et alerte les parents

Et si nous arrêtions de gaver notre progéniture de sucettes ? Cet enjeu de santé, un père de famille en a fait son cheval de bataille. De quoi éveiller certaines consciences dans une société où la sucrerie se banalise un petit peu trop.

"C'était facilement la pire expérience de ma vie". Difficile de rester de marbre face au témoignage de Brett Cole. Il faut dire que personne n'aimerait vivre ce qu'a subi ce père de famille comme les autres. L'espace d'un statut Facebook, Brett nous raconte effectivement le moment où Bobby, son fils de cinq ans, s'est étouffé... en savourant une sucette. Le bonbon acidulé s'est bêtement décollé de son bâton et lui est resté coincé dans la gorge. Suite à celui, l'enfant s'est évanoui. Un scénario catastrophe qui a tout du fait divers morbide.

Et qui n'a d'ailleurs pas manqué de faire flipper bien des darons. Photos à l'appui, la publication de ce "family guy" a été liké et partagé des milliers de fois en à peine une semaine. Au final, plus de peur que de mal pour Bobby (et ses parents) : suite à quelques gestes de premier secours, l'enfant est revenu à lui. Mais Brett Cole ne compte pas en rester là. Sur Facebook, il alerte ceux et celles qui pourraient se retrouver dans la même situation.

Sus aux sucettes

Sa solution pour éviter le drame ? Interdire les sucettes. Ou tout du moins ne pas les autoriser avant un certain âge. "S'il vous plaît, suivez mon conseil, interdisez les", écrit-il. D'habitude, ce papa n'autorise d'ailleurs pas ses kids à se gaver de bonbons. Mais, Halloween oblige, il a du faire une exception. Désormais, il comprend qu'à l'âge de cinq ans, son fils Bobby est encore bien trop jeune pour savourer une sucette en toute sûreté. "Je pensais bêtement qu'il était assez âgé. Je ne referai plus cette erreur, assurez-vous de ne pas le faire !", décoche-t-il aux pères et mères dont les (très) nombreux messages défilent sous sa publication.

Mais si les parents anonymes compatissent, ils n'approuvent pas forcément le précepte éducatif du père. L'un deux proteste : "Si on interdisait tout ce que l'on mangeait, on mourrait de faim !". Pas faux. Mais d'un côté, les "lolipops" sont-elles réellement nécessaires au... Lire la suite sur le site Terrafemina
5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode