Une pénurie en appelle une autre : l'huile de colza va-t-elle venir à manquer ?

·1 min de lecture

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les prix des matières premières s'envolent et certaines denrées viennent à manquer, comme l'huile de tournesol. Pour faire face à cette pénurie, professionnels et consommateurs se sont tournés vers une alternative intéressante : l'huile de colza. Mais la demande ne cesse de croître et les producteurs ne réussissent pas à répondre à la demande.

Suite au conflit ukrainien et aux quotas d’exportation mis en place en Russie -sans compter l’augmentation de 20% de la taxe d’exportation décidée début avril dans ce même pays-, la France fait face à une pénurie d’huile de tournesol.

L'huile de colza : l'or jaune des agriculteurs ?

Pour la remplacer, beaucoup se tournent vers l’huile de colza. Alternative peu onéreuse, neutre en goût et disponible partout, elle séduit de plus en plus de consommateurs et industries agro-alimentaires. A tel point que certains producteurs de colza se sentent débordés par les demandes qui affluent en masse.Un producteur interviewé par FrancetvInfo a vu sa production doubler depuis quelques semaines. « D'habitude on en fait à peu près 200 [bouteilles], là on est plus sur 400, voire 500 bouteilles par jour » précise la préparatrice de commandes Carina Goncalves à nos confrères de FrancetvInfo. Le risque ? Que la demande ne cesse de croître au risque d'entraîner un « épuisement des réserves ».

Par quoi remplacer l'huile de colza ?

D’ailleurs, c’est déjà le cas dans certains supermarchés. Les consommateurs...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Vers une pénurie d'huile de tournesol suite au conflit en Ukraine ?
Pénurie d'huile de tournesol en France : comment la remplacer ?
5 bonnes raisons de se mettre à l'huile de Colza

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles