Pénurie au supermarché : voici le produit le plus sous tension et ce n’est ni l’huile de tournesol ni la moutarde

iStock

Moutarde, huile de tournesol, foie gras, canard… Depuis le début de l’année, les pénuries en rayons se succèdent, sans toutefois se ressembler. Si la moutarde a manqué à cause de mauvaises conditions climatiques au Canada, producteur majeur de graines, ce n’est pas le cas de l’huile de tournesol, impactée par la guerre en Ukraine. Quant au foie gras et au canard, c’est cette fois l’épizootie de grippe aviaire cette année qui en est l’unique responsable. Pour autant, peut-on réellement parler de pénurie ? Ou s’agit-il simplement de tensions d’approvisionnement ? Pour le savoir, La Dépêche du Midi a interrogé un expert du sujet : Olivier Dauvers, journaliste spécialisé dans la grande distribution, qui se cache derrière le site Le Web Grande Conso.

L’œuf est le produit le plus sous tension

Premier constat : même si le taux de produit absent en rayon atteint 5,8 % en octobre, parler de pénurie se révèle exagéré. « Le mot pénurie est fort car, aujourd’hui, à part la moutarde et le riz, sur le marché il n’y en a pas, assure Olivier Dauvers au quotidien. Il y a ce qu’on appelle des tensions d’approvisionnement qui engendrent une moindre disponibilité et vide les rayons ». Et ces dernières semaines, un produit est particulièrement impacté par ces « tensions » : l’œuf. Une mauvaise nouvelle pour les Français qui en temps de crise et d’inflation ont tendance à en consommer davantage.

A découvrir...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi