Pénurie d'énergie : ski, piscines... d'autres activités bientôt menacées ?

Federico Pestellini / Panoramic / Bestimage

Mercredi 7 septembre 2022, franceinfo a publié un état des lieux des fermetures des services publics attendues cet hiver par les élus, représentants d'associations et acteurs des délégations de service public. En effet, la hausse fulgurante des prix de l'énergie fait craindre de nombreuses fermetures totales ou partielles. Les piscines arrivent en tête des dépenses : Franceinfo dévoile des chiffres alarmants sur le budget de fonctionnement moyen des piscines municipales. Leur coût est estimé à 1.073 euros par mètre carré chaque année pour les communes. Ainsi, les dépenses d'énergie liées au fonctionnement d'une piscine communale représentaient 15,2% du budget total de ladite commune. Il est donc visiblement à craindre que les municipalités ferment les portes de leurs piscines cet hiver, totalement ou au moins partiellement. En tout cas, les différents élus et représentants interrogés expliquent que ce scénario est tout à fait susceptible de se réaliser. L'association France urbaine, qui représente l'ensemble des métropoles, communautés urbaines, communautés d'agglomération et grandes villes de l'hexagone, rapporte que "10% des 108 territoires qu'elle représente envisagent ou imaginent une fermeture partielle ou totale d'une piscine sur leur territoire cet hiver", sans compter les patinoires. Globalement, pour certains élus, sans solutions pérennes pour faire face à la hausse des prix de l'énergie, le fonctionnement des service publics locaux inquiète : de nombreuses autres infrastructures (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite