Pénurie d’essence : attention aux intoxications par siphonnage de carburant

Avec la pénurie dans les stations-essence en France, les centres antipoison et l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) alertent sur la pratique du siphonnage de carburant. En octobre, le nombre d'intoxications causées par des siphonnages a été multiplié par 5.

Le siphonnage, qu'est-ce que c'est ?

Le siphonnage consiste à vider le réservoir d’un véhicule (voiture, scooter, engin agricole, etc.) avec aspirant le carburant par la bouche à l'aide d'un tuyau. Le carburant récupéré peut être transvasé dans un autre récipient comme un jerrican, pour ensuite l'utiliser pour remplir un autre véhicule.

Quels risques pour la santé ? Quels sont les signes d'une intoxication au carburant ?

Le problème, c'est qu'en aspirant le carburant (essence, gasoil...), une petite quantité peut être ingérée, ce qui peut provoquer une intoxication. Les carburants pétroliers, étant très fluides et irritants, ils favorisent les fausses routes, ce qui peut avoir d'importantes conséquences sur les bronches.

Voici les symptômes qui peuvent indiquer une intoxication à des hydrocarbures :

fièvre et toux dans les heures suivant l'ingestion. Ce sont "les premiers signes d’une éventuelle pneumopathie d’inhalation....

Lire la suite