Pénurie de foie gras à Noël : pourquoi il sera rare sur les tables de fin d'année

Les fêtes de fin d’année risquent d’être bouleversées par de nombreuses pénuries. Après celle de moutarde ou encore du beurre, c’est le foie gras qui semble être bientôt aux abonnés absents. En 2022, près de 20 millions de volailles ont dû être abattues en raison de la grippe aviaire. On estime qu'il manquera 30 à 40 % de l'offre cette année.

Découvrez de délicieuses recettes au foie gras pour les fêtes

La grippe aviaire a provoqué un raz-de-marée chez les producteurs de foie gras. La région Pays de la Loire, où se trouvent 70 % des animaux reproducteurs français, a été fortement touchée. Ce phénomène a provoqué une perte de près de 90 % des volailles génitrices qui étaient indispensables à la production des canetons. Une situation inédite qui pousse les producteurs et les pouvoirs publics à réfléchir à une solution durable pour ne plus que cela se reproduise. La vaccination contre la grippe aviaire est mise sur le tapis et les producteurs placent beaucoup d'espoir en cette solution.

La France compte 3 500 producteurs de foie gras. À cause de la grippe aviaire, 30 à 40 % de la production annuelle de canards manque actuellement. Selon l’ANVOL, l'interprofession volaille de chair, les pertes s’élèvent à 500 millions d’euros.

Le gouvernement a mis en place un processus pour aider les producteurs qui se retrouvent totalement anéantis face à cette situation. 1,1 milliard d’euros : c’est le coût estimé pour indemniser à 100 % le manque à gagner des éleveurs.

Le manque de canetons (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite