Une pénurie de protections périodiques panique les Etats-Unis

Aux Etats-Unis, la situation est grave : le pays vit actuellement une véritable pénurie de tampons. Magasins et pharmacies se retrouvent aux quatre coins du pays en rupture du stock. Une situation qui serait due aux dernières vagues épidémiques de Covid, désorganisant sérieusement les chaînes de production américaines.

"Nous comprenons qu'il est frustrant pour les consommateurs de ne pas trouver ce dont ils ont besoin. Il s'agit d'une situation temporaire. L'équipe Tampax produit des tampons 24h/24 et 7j/7 pour répondre à la demande accrue pour nos produits", a communiqué Procter & Gamble, comme le relaie Elle.

"Nous avons également constaté une baisse du nombre de dons de tampons au cours des derniers mois. J'ai entendu dire par des personnes à qui nous distribuons des tampons qu'elles avaient du mal à trouver des marques spécifiques qu'elles avaient l'habitude d'utiliser", déplore auprès du Guardian Lysne Tait, directrice exécutive de l'organisation à but non lucratif Helping Women Period.

Une situation critique qui s'éternise depuis plusieurs mois.

Un effet de la crise sanitaire

La pénurie de tampons serait un effet inattendu du variant Omicron, contexte sanitaire ayant engendré une pénurie de main d'oeuvre. Mais, plus ironiquement, elle serait également due à une augmentation des achats desdits tampons, par des consommatrices craignant... une pénurie de ces produits.

"C'est comme le papier toilette au début de...

Lire la suite


À lire aussi

Des joueurs de cricket sponsorisés par des protections périodiques en Inde ? C'est historique
Le Sri Lanka va distribuer des protections périodiques gratuites aux écolières
La Nouvelle-Zélande va distribuer des protections périodiques gratuites dans les écoles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles