Pénurie de tuiles : pourquoi il sera plus difficile de refaire sa toiture (surtout après une tempête)

Après la voiture, le vin et bien sûr l’huile, ce sont désormais certains matériaux de construction qui sont concernés par la pénurie. Les briques et les tuiles en terre cuite vont manquer à l’appel aussi bien des particuliers que des professionnels. En cause, la crise du Covid-19 et la guerre en Ukraine qui bouleversent les chaînes de production et de livraison. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Notre quotidien est touché par de nombreuses pénuries dues à la pandémie et à ce qu’il se passe en Ukraine. S’il est difficile de savoir si cette carence va perdurer, certains distributeurs affirment que les stocks ne vont pas se remplir de sitôt. Dans les colonnes de 20 minutes, une employée de Leroy Merlin situé dans le nord de la France souligne “on n’a pas du tout de réapprovisionnement prévu sur les tuiles, les faîtières, et on n’a aucune visibilité sur les délais”. Tandis que Freddy Guilbert, président de la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) du Pas-de-Calais, affirme que “pour de la brique, le délai est de 6 mois, pour de la tuile il n’y a pas de délai et si on est enfin livrés, on ne sait pas à quel prix”. Un manque qui va de pair avec l’augmentation des prix de nombreux matériaux. Entre la pénurie et la hausse des prix, les clients (particuliers et professionnels) ne vont pas revenir tout de suite faire affaire et le nombre de chantiers nécessitant ce type de matériaux va diminuer.

Comme expliqué précédemment, la pandémie joue un rôle important (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles