Pénuries : pour quelles raisons les œufs vont être touchés par des ruptures de stock ?

Morgane Perraud

Les rayons d'œufs seront-ils bientôt désespérément vides dans les supermarchés ? L'inquiétude est réelle, alors qu'une épidémie de grippe aviaire frappe actuellement les élevages. Comme le relate BFMTV, mardi 15 novembre 2022, le syndicat national des industriels et professionnels de l'œuf (Snipo) a tiré la sonnette d'alarme fin octobre sur "la situation critique" du marché, impactée par un "manque global de disponibilité". "La filière continue de traverser une crise d’influenza aviaire d’une intensité jamais atteinte. Après une accalmie cet été, la situation se dégrade de nouveau depuis la rentrée, avec de nombreux foyers confirmés en élevages", ont fait savoir les représentants de la profession, tout en prédisant "une nouvelle flambée" de cas dans les prochaines semaines. Résultat : la production, en baisse au niveau national et européen, risque d'être insuffisante pour soutenir la demande des Français en œufs.

Et que se passe-t-il quand la demande est supérieure à l'offre ? Les prix explosent, ce qui risque de se produire sur les étiquettes des boîtes d'œufs. D'autant que cette épidémie de grippe aviaire s'inscrit dans un contexte d'inflation généralisée, en lien avec la guerre en Ukraine et l'augmentation des prix de l'énergie, des transports et des matières premières alimentaires. D'après des données de l'Insee relayées par BFMTV, les prix des œufs, mais aussi du lait et du fromage, ont pris 14,8% entre octobre 2021 et octobre 2022. Depuis cet été, plus de 770.000 poules, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite