Péricardite : les symptômes qui doivent alerter sur une possible inflammation cardiaque

Pexels / Antoni Shkraba

Quels sont les symptômes d’une péricardite ? Comment diagnostique-t-on cette pathologie ? Explications.

La péricardite est une inflammation du péricarde, un sac à double membrane qui entoure et protège le cœur. Lorsque le péricarde s’enflamme, les membranes sont irritées et cela provoque une douleur. Le plus souvent, la péricardite disparaît d’elle-même en quelques semaines, tout au plus. Cependant, parfois, il est nécessaire de la traiter par médicaments.

Il existe plusieurs types de péricardites :

La durée d’une péricardite peut beaucoup varier, elle peut durer de quelques jours à plusieurs mois.

Le premier symptôme qui interpelle, lorsque survient une péricardite, est une vive douleur à la poitrine, qui peut inquiéter et peut faire penser à une crise cardiaque. Cette douleur intense se situe généralement du côté gauche de la poitrine, et irradie parfois jusqu’au cou et aux épaules.

Il existe d’autres symptômes qui peuvent apparaître en cas de péricardite :

Une péricardite peut être causée par de nombreux éléments :

Lorsque l’on ressent une douleur thoracique, il est essentiel d’aller consulter un médecin sans délai, afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une maladie cardiaque plus grave. Sur la base des symptômes, et de l’examen médical, le médecin peut diagnostiquer une péricardite. Avec son stéthoscope, il peut entendre un grattement spécifique au niveau du péricarde.

Si besoin, le praticien peut prescrire des examens complémentaires, comme des analyses sanguines, une radiographie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite