Pêche, Saint-Patrick et huîtres : Pierre Perret raconte sa passion pour l’Irlande

·1 min de lecture

Avec la fermeture des bars, la Saint-Patrick, qui a lieu ce mercredi, n’aura pas la même saveur cette année. Pierre Perret a lui l’habitude de se rendre en Irlande à cette époque, un pays dont il est tombé amoureux il y a plusieurs décennies. Mais, coronavirus oblige, il ne pourra pas y aller cette fois-ci. 

"C'est mon pays d'élection, on y va depuis 30 ou 40 ans, c'est un bonheur à chaque fois. Ça commence à me manquer singulièrement parce que depuis un an, on n'a pas pu y aller. En ce moment, j'y serais pour fêter la Saint-Patrick, parce que c'est une grande fête là-bas", assure le célèbre chanteur, mercredi matin sur Europe 1. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

De la bière… et des huîtres à la Saint-Patrick 

Pierre Perret a raconté la frénésie qui s’empare de l’Irlande lors de la Saint-Patrick, avec bien évidemment des pintes de bière et… des huîtres ! "Des millions d'huîtres s'ouvrent sur toutes les côtes et partout dans le pays, parce que les Irlandais en sont très friands. Les Irlandais font des concours d'ouvreurs d'huîtres, les meilleurs sont capables d'ouvrir une huître toutes les deux secondes. Ils s'envoient ça évidemment avec des grandes pintes de bière", s’amuse-t-il. 

Au fil du temps, Pierre Perret s’est profondément attaché à l’Irlande et à ses habitants. "Les Irlandais sont des êtres très gentils, très bruts de décoffrage, mais très obligeants et toujours prêts à vous faire plaisir", vante-t-il, même si l’accent irlandais lui po...


Lire la suite sur Europe1