<p>C'est la vie</p> - En pull Lidl, le freak, c’est (toujours) chic

·2 min de lecture
DR

Après avoir cassé les prix de l'alimentation, le hard-discount se lance dans a mode.

C’est au-delà du style, au-delà du goût ; un choc esthétique. Arborer un pull Lidl ou Aldi dans un dîner, c’est comme projeter un film d’horreur à une salle qui attend une comédie romantique. Le coup de poing dans le Merveilleux meringué de Fred. La délicatesse écrabouillée.

Lire aussi:Le hard-discounter russe Mere arrive en France en octobre

Vous ne connaissez pas Aldi, Lidl, ces hard-discounters allemands ? Ce sont les supermarchés les moins chers des courses domestiques. Si vous n’avez pas vécu l’expérience enchantée d’une addition à deux chiffres à la caisse avec un chariot plein de viande, de vin et même de foie gras, c’est que vous avez raté votre parcours de consommateur averti. Votre périmètre de shopping s’est arrêté à la Grande Épicerie du Bon Marché où la confiture premier prix démarre à 10 euros ? Au Monoprix Gourmet où la saucisse sèche est facturée 6 euros ? Aux produits Reflets de France de chez Carrefour ? Vous « datez » gravement. Chez Aldi, Lidl, ces rouleaux compresseurs, tout coûte la moitié de ce que vous payez d’habitude.

Ne me demandez pas comment sont traités ni payés leurs employés pour faire de telles économies d’échelle. Fortes de leur succès aux rayons alimentaires, ces marques se sont mises au textile. Lingerie, joggings, vêtements d’enfants. Puis – génie marketing – elles ont créé des pièces griffées de leurs couleurs emblématiques bien criardes, tentant le snobisme de l’anti-élégance. Jackpot ! D’autres marques « ménagères » s’y sont mises : Ikea, Heineken, les pains industriels Greggs en Angleterre, lesquels Anglais savent comme personne railler nos snobismes de petits marquis français. Il faut voir leurs sites de pulls de Noël, pulls de fêtes, à hurler d’épouvante : « Avocado and(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles