<p>Chronique «C'est la vie»</p> - Cette manie des notes : simpliste et injuste

DR

La chronique hebdomadaire de Catherine Schwaab.

C’est devenu une obligation: Uber, Doctolib, Tripadvisor, Deliveroo, plus moyen d’utiliser une plateforme sans devoir l’évaluer. 5 sur 5? Ou 1 sur 5 ? votre évaluation en dit autant sur qui vous êtes que sur le service que vous jugez. Il y a ceux qui mettent systématiquement 5 sur 5 de peur que le chauffeur, le livreur, le gestionnaire informatique du site ne perde son job ; dans cet impitoyable monde du travail, je ne serai pas celui qui balance. Et il y a ceux, sévères, qui s’estiment investis d’une mission de « dire la vérité, toute la vérité » ; le chauffeur n’avait pas son masque, le livreur avait secoué les pizzas, l’autre n’a pas dit bonjour... Chez Uber, quand la note tombe au-dessous de 4,6, son appli ne marche plus, et l’incriminé est convoqué. Un management par les statistiques.

Que dire des restaurants aux destins suspendus désormais à Tripadvisor? Qui n’a pas vérifié la cote avant de réserver sa table ? On sait pourtant que les concurrents se tirent dans les pattes par Tripadvisor interposé... N’empêche, on ne sait plus faire sans, conditionné par cette référence devenue mondiale. Autrefois, c’était le bouche-à-oreille. Un échange riche, entre fines gueules qui se reconnaissaient : carnivores, gourmands diététiques, amateurs de beaux décors, de pizzas épaisses, fans de desserts, de cocktails... Ton meilleur restau n’est pas forcément le mien. Aujourd’hui, à moins de connaître personnellement les lieux, le patron et les serveurs, on se détourne d’un restau noté en dessous de 4. Mais là où l’évaluation devient insupportable, c’est dans la culture. Films, théâtre...

Qui sommes-nous pour jouer ainsi les maîtres d’école tout-puissants ?

Lisez vos journaux: chaque(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles