Paiement en carte bancaire : cette protection très utile en cas de litige

Faillite, colis jamais reçu... En cas de litige avec un commerçant pour un achat en boutique ou en ligne, vous pouvez avoir recours à la procédure de rétrofacturation. Également appelée chargeback, elle permet de rembourser un client de ses dépenses (et parfois au-delà du montant !). il récupère "le montant de la transaction en cas de litige non résolu. Si ce montant a déjà été récupéré par le biais d'un remboursement, la rétrofacturation est considérée comme non valable", détaille Laurent Bréchon-Cornery, Directeur de l’acceptation chez Mastercard France. Cela n'a aucun rapport avec les assurances complémentaires contractées auprès des commerçants ou des banques. C'est accessible à tous et gratuitement.

Cela provient d'une réglementation européenne entrée en vigueur en 2017. L'information est peu connue. "Il y a un grand besoin de standardisation sur ce sujet aujourd'hui. Mais l'action n'est pas évidente car les banques ne communiquent pas sur le sujet. Résultat : l'expérience est très disparate entre les consommateurs", témoigne-t-il encore. Si cet article vous expliquait déjà l'intérêt du chargeback, celui-ci a pour but de vous informer de son intérêt et de la marche à suivre pour en bénéficier.

Pour bénéficier de la procédure de rétrofacturation, il est indispensable de :

*Les cartes co-badgées sont celles sur lesquelles figurent plusieurs logos : CB + un autre comme MasterCard ou Visa, par exemple.

Cette procédure est récente. Elle est entrée en vigueur en 2017 par le biais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite