Paiement sans contact : le vrai du faux !

Vous payez vos achats uniquement en sans contact ? Vous avez abandonné l’idée du code, parce que de toute façon vous l’oubliez tout le temps ? Plusieurs idées reçues circulent sur le paiement par carte bancaire sans taper le code. Version Femina vous fait le point dans cet article.

Le paiement sans contact est devenu une norme dans le pays. Tout le monde, ou presque, utilise ce nouveau mode de fonctionnement. Pratique et rapide, il permet de réaliser des achats en toute sécurité sans avoir à se rappeler son code bancaire. Seulement, plusieurs personnes ont des idées erronées par rapport au sans contact. Voici le vrai du faux démêlé !

  • Vous pouvez désactiver le paiement sans contact à tout moment. Si votre carte détient un logo au recto qui représente des ondes radio, cela signifie qu vous pouvez payer sans le code. Toutefois, si vous n’aimez pas cette fonctionnalité, vous pouvez toujours contacter votre banque afin qu’elle vous adresse une nouvelle carte qui n’a pas cette option-là. Vous pouvez aussi directement via votre smartphone, sur l’application de votre banque, désactiver le paiement sans contact.

  • Les commerçants n’acceptent pas tous le paiement sans contact. Il est nécessaire pour les commerçants d’être équipés d’un terminal de paiement qui permet le paiement sans le code afin de pouvoir payer de cette façon. Il faut vérifier que l’automate soit muni du même logo que sur votre carte. Ce n’est pas obligatoire.

  • Vous avez la possibilité de payer jusqu’à 50 euros sans le code. C’est vous qui choisissez si vous souhaitez payer en sans contact ou avec le code. Vous avez un plafond de 50 euros, depuis le 11 mai 2020, quand vous décidez d’utiliser la fonction sans contact. Avant...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles