Pain au chocolat ou chocolatine : le président Emmanuel Macron a tranché

© wundervisuals / Istock

La réponse du président ne va pas faire que des heureux·ses.

Nous sommes en 2023 après Jésus-Christ. Toute la France dit « pain au chocolat » … Toute ? Non ! La région Sud-Ouest résiste encore et toujours...
Plus insoluble que l’huile dans l’eau, plus clivant que la pizza à l’ananas, plus polémique que le lait avant ou après les céréales… Le débat du pain au chocolat et de la chocolatine n’en finit plus de déchaîner les passions. L’ampleur est telle que même dans les plus hautes sphères de la politique, le sujet est longtemps resté sensible. Ainsi, le président Emmanuel Macron avait notamment refusé de s’exprimer dessus en 2019 : « je ne veux pas ici rentrer dans la polémique ô combien trop difficile pour moi entre la chocolatine et le pain au chocolat ».  Quatre ans plus tard, ce dernier semble pourtant avoir changé d’avis.

Chaque année, le chef de l’Élysée reçoit les représentants·es des boulangers·ères pour la cérémonie de la galette de l’Épiphanie. Une occasion pour Emmanuel Macron de réitérer son soutien à l’ensemble de la profession, durement touchée par la crise énergétique mais aussi de la féliciter pour l’inscription de la baguette au patrimoine immatériel de l’UNESCO. 
Et c’est notamment en félicitant le gagnant du concours national des pains au chocolat, que le président a exprimé sa préférence pour l’appellation « pain au chocolat ». 
« […] Quant à la première édition du concours national des pains au chocolat, qui s’est tenue...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi