Les pains à l'index glycémique le plus bas (et ceux à éviter)

Blanc, complet, de mie, de seigle… Tous les pains ne se valent pas et une donnée importante varie énormément entre les différentes variétés : l’index ou indice glycémique, abrégé IG.

De quoi s’agit-il ? C’est un critère qui permet de classer les aliments contenant des glucides selon leurs effets sur la glycémie, c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang, dans les deux heures qui suivent leur ingestion.

Plus l’index glycémique d’un aliment est élevé, plus la glycémie augmente lorsqu’on l’ingère. Ce pic de glycémie est suivi d’un pic d’insuline, une hormone qui va faire retomber la glycémie et favoriser le stockage des glucides sous forme de graisses. Créé avant tout pour guider les personnes diabétiques dans leur alimentation, l’index glycémique s’avère aussi utile pour aider à trouver la sensation de satiété et donc pour contrôler son poids.

L’index glycémique d’un aliment est considéré comme élevé s’il est supérieur ou égal à 60. Pour les pains, cet index dépend principalement du type de farine utilisée : plus elle est raffinée, plus l’IG sera élevée. Il dépend aussi de la recette - le levain fait baisser l’IG par rapport à la levure - et de la présence de graines, qui fait chuter l’IG.

Les pains qui présentent les plus faibles index glycémiques sont les suivants :

Les pains qui présentent les index glycémiques les plus élevés sont les suivants :

À lire aussi :

Biscotte ou pain de mie, on choisit quoi ?

Pain, baguette… Les boulangeries vont bientôt changer les recettes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles