Un palace pour mon félin

Par Nathalie Lamoureux
·1 min de lecture
Achitect for animals
Achitect for animals

Le chat a été observé depuis des millénaires. Objet de fables, de mythes, de contes et de légendes, il a été selon les époques et les groupes sociaux, déifié, persécuté, adoré. Il inspire les poètes et les artistes. Il est mis en scène sur les réseaux sociaux. On lui prête toutes sortes de pouvoir sur les hommes, dont celui de nous faire sentir mieux, par sa présence ou après une séance de ronronthérapie. Bref, au fil du temps, une culture du chat, avec débauches de textes et d'images, s'est construite.

Ils seraient d'ailleurs 14,2 millions en France. Qui dit culture, dit objet, qui peut être support de mémoire ou médiateur dans les interactions entre l'homme et l'animal. Entre la litière connectée, le distributeur de croquettes programmable, le jouet pour garder la forme, le traducteur en langage chat, le traceur GPS, la gamelle à reconnaissance faciale et le cercueil écologique, la vie des chats de compagnie épouse intimement celle de leurs maîtres. Depuis le début de la pandémie, beaucoup de maisonnées ont accueilli cette boule de poils.

À LIRE AUSSIPhébé ? Pour vivre heureux, vivons comme des chats

Cette structure insolite déstructurée a été imaginée des designers de Los Angeles. © Maxime BessièreComme le chat est agile, qu'il est en plus un animal compliqué, des architectes ont eu l'idée de lui fabriquer des maisons qui vont dans tous les sens. En 2014, à l'occasion de la 10e édition de l'événement « Architects for Animals », des designers de Los Angel [...] Lire la suite