Pamela Anderson n’avait aucune idée de la colère qu’elle avait avant d’écrire ses mémoires

Pamela Anderson a accepté de se raconter dans un documentaire pour Netflix, Pamela, A Love Story, mais aussi une biographie, intitulée Love, Pamela.

Un travail d'un an qui a eu un impact sur celle qui a traversé de nombreuses épreuves.

« (Il y a) un peu d’anxiété avant la sortie, parce que cela a été une année, en gros, de thérapie, traversant ma vie de mon premier souvenir au dernier », a-t-elle révélé à People à propos du processus d’écriture. « J’en suis vraiment fière. J’ai écrit chaque mot. Je n’avais pas de collaborateur. Je n’avais pas d'auteur pour écrire à ma place, rien. »

Pamela Anderson a expliqué dans l’interview que ses fils Dylan, 25 ans, et Brandon, 26 ans, l'ont « encouragé à raconter mon histoire ». Un livre qu'elle décrit comme étant « juste l’histoire d’une fille et la façon dont j’ai réussi : une fille d’une petite ville qui va à Los Angels et qui traverse toutes les aventures sauvages et folles que j’ai faites, puis qui revient et rentre chez elle ».

Sur la thérapie d’écriture de Love, Pamela, la star de 55 ans a ajouté : « Je n’avais aucune idée de la colère que j’avais en moi, ou à quel point cela allait être thérapeutique non seulement pour moi, mais pour les gens autour de moi, comme ma mère. Cela a été un processus de guérison. »

Elle a poursuivi : « Je suis si heureuse de le partager et j’espère que les gens seront inspirés. »

Le documentaire et les mémoires de Pamela Anderson sortiront ce 31 janvier (23).