Pancréatite aiguë : causes, symptômes à reconnaître, risques et traitements

Selon le Conseil national professionnel d’hépato-gastro-entérologie, cette pathologie augmente de façon permanente ces 50 dernières années. Et sa prévalence est située entre 13 et 45/100 000 habitants, sans facteur de sexe. Une maladie qui se manifeste essentiellement par des douleurs abdominales caractéristiques. Découvrez les causes, symptômes, risques et traitements de la pancréatite aiguë.

Le terme pancréatite aiguë désigne une inflammation du pancréas. Cette inflammation peut être chronique (persistante, avec des lésions non réversibles) ou aiguë. La pancréatite aiguë se manifeste de façon brutale, et provoque des douleurs abdominales intenses. Or, elle affecte le fonctionnement du pancréas, organe qui intervient aussi bien dans la régulation du taux de sucre dans le sang grâce à l’insuline qu’il sécrète (fonction endocrine) que dans le processus de digestion des aliments grâce aux enzymes digestives qu’il produit (fonction exocrine). Ces enzymes digestives ne deviennent actives que lorsqu’elles pénètrent dans le tube digestif. Or, en ce qui concerne la pancréatite aiguë, les enzymes digestives s’activent à l’intérieur même du pancréas, et se mettent ainsi à le détruire, ce qui produit une inflammation. C’est la pancréatite aiguë. Dans les formes de pancréatites aiguës graves, on peut constater une nécrose du pancréas, c’est-à-dire une destruction totale de ce dernier. Mais la pancréatite peut aussi adopter une forme légère et disparaître d’elle-même. C’est même la forme légère (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles